Akwesasne Pow Wow

Publié le ActivitésCanadaCoups de coeurInsolite

Si vous vous retrouvez entre juillet et septembre en Amérique du Nord, sachez que vous serez en pleine saison des Powwows. Mais au fait c’est quoi un Powwow ?

Un peu d’histoire… non mais juste un peu promis.

Un Powwow est avant tout une fête autour des danses rituelles des indiens d’Amérique. Elle peut prendre deux formes. La première, plus traditionnelle, est une rencontre originairement religieuse et inter tribale où peuvent se réunir plusieurs centaines de danseurs et musiciens. La seconde (dont il sera question dans cet article) revêt la forme d’un concours de danse rituelle amérindienne, avec souvent un peu moins de danseurs. Pour vous indiquer la différence, sur la plupart des flyers ou sites vous pourrez lire « powwow contest » vous indiquant ainsi que l’événement sera donc de la deuxième catégorie.

Vous ne le savez peut être pas, mais de nombreuses lois de répression ont vu le jour entre la fin du 19e siècle et 1950 notamment au Canada. En effet les Natifs, comme on dit là-bas, se sont vu interdit de parler leur langue natale, de porter leurs costumes traditionnels (Regalia) et même de pratiquer leurs danses… Il faudra attendre un certain engouement touristique pour cette culture mais surtout de longues négociations entre le gouvernement et les chefs tribaux pour parvenir à un rétablissement d’une partie de leurs libertés, et donc la multiplication des Powwows que l’on connaît aujourd’hui.

14966_10204996087361166_2822593383055806189_nPowwowfemmesaltAquqTz3Mw_UdEh3ljYyMNcDm6Wq4NNTTmY8D8uTH5iyn altAh3ypAMBBfw66zu6UThVFYgctGSNcoP3CKU4lZ4Y1M2V

L’erreur à ne pas faire.

Malheureusement à cause de cette histoire chargée, beaucoup supposent encore qu’il faut être originaire d’une de ces ethnies pour venir y faire un tour. Ne faites pas la même erreur! Maintenant que vous maîtrisez le sujet passons à la pratique…

C’est donc tout naturellement qu’étant au Canada en septembre j’ai décidé de ne pas louper l’occasion d’assister à un Powwow. Vu que j’étais sur Ottawa, le plus proche se trouvait dans la réserve d’Akwesasne, à 1 heure et demie au sud-est. Direction donc Cornwall, où vous pourrez louer une chambre d’hôtel pour pas trop cher, à seulement 15 minutes de la réserve, et surtout croiser les différents chefs ou danseurs venus de loin qui n’ont pu trouver une place dans la réserve. Cette réserve Mohawk se situant à cheval entre l’Etat de New-York et l’Ontario, n’oubliez surtout pas d’apporter votre passeport si vous souhaitez en sortir, les douaniers vous attendant bien sagement aux sorties (par contre pour entrer aucun problème).

Sans titre 5

Et c’est ainsi que je me suis retrouvé au guichet du Powwow. Une fois acquitté des 8$ d’entrée (ici le prix est le même que vous payez en $US ou $CAD) me voilà foulant un vaste terrain gazonné. Vous y trouverez de nombreux stands vendant divers articles traditionnels, la plupart faits main comme des bijoux, pipes ou encore dreamcatchers. Ainsi que de très beaux vêtements aux coupes modernes et aux imprimés à l’inspiration ethnique. J’ai même pu acheter un très joli calumet de la paix en état de marche! Je vous invite aussi à aller voir le stand de Jordan Thompson (ici, sa page Facebook), un excellent artiste qui vends ses dessins encadrés, ou imprimés, sur mugs et T-shirts. C’est beau, abordable et l’artiste est vraiment très sympathique ! Bien évidemment vous trouverez aussi de nombreux stands pour déjeuner avec un vaste choix dont les fameux chili con carne, les épis de maïs et autres hot dogs.

dessins splash

Source

Retour aux sources

Bon c’est bien beau tout ça mais on n’est pas là juste pour manger et dévaliser les stands de souvenirs! Alors faites-vous une petite place sur les gradins installés pour l’occasion et que le spectacle commence! Au début vous pourrez voir tous les participants ainsi que les chefs et leurs épouses marcher le long des gradins afin d’être présentés au public. Bien que pas très impressionnante, cette mise en bouche vous permettra d’admirer le travail fait sur les Regalias. En effet un Regalia met plusieurs années à être fabriqué, chaque étape étant respectueuse de la faune et la flore. Par exemple l’écorce de l’arbre n’est prélevée qu’à une certaine période de l’année. Inutile de vous dire donc que ces attributs ont une valeur inestimable pour tout le peuple et confèrent une grande prestance à qui les porte. Et voilà que les premiers chants sonnent les premières notes, suivis de près par les différentes percussions, le tout sublimé par ces centaines de « cloches » incrustées sur les costumes de certaines danseuses, battant ainsi la mesure à chacun de leur mouvement. Une telle harmonie, issu d’un savoir quasi millénaire, ne peut vous laisser de marbre, et il y a fort à parier que vous sentiez toute cette énergie parcourir votre corps et vous émouvoir profondément. Un de ces moments un peu magique, comme figé hors du temps. La place se libère et les premiers danseurs s’affrontent. Chaque chant, chaque danse et chaque costume est lié a une signification précise. Il y aura donc une danse du passage à l’âge adulte, de l’amitié, de la chasse etc, à chaque fois avec les attributs qui lui sont propres. Vous serez donc amenés à voir une grande quantité de danses différentes, tout au long de cette journée. En finissant par les danses les plus modernes. Durant celles-ci les participants sont vêtus de vêtements contemporains et toujours aussi colorés. Et enfin vous serez amenés à danser… Oui oui, vous chers spectateurs!! A la fin tout le monde est convié sur la piste de danse afin de danser, ou plutôt d’essayer pour les non-initiés, et du coup faire rire gentiment çà et là quelques Natifs. Un grand moment de partage, de complicité et de bonne humeur, auquel je vous invite tous à participer!!

Signature Séb

Commentaires (9)
  1. fanélie 8 mars 2015 at 20 h 53 min

    bel article très enrichissant et très bien écrit merci pour le partage! 🙂

  2. cassandre 16 avril 2015 at 2 h 00 min

    waouh super article, merci pour ce partage et cette découverte, je crois que je vais aller y faire un petit tour lorsque je serai au Canada!

    • voyageurssansfrontieres 16 avril 2015 at 9 h 22 min

      Merci Cassandre, contents que ça t’ai plu! Oui Séb s’est vraiment régalé et on espère pouvoir faire ça à deux la prochaine fois 😉

  3. Pingback: Mon prochain voyage, rencontre et destination !

  4. Ameloche Voyage 29 juillet 2015 at 13 h 57 min

    Article très intéressant, je viens d’ajouter cette aventure dans mon article de mes prochains voyages 😉
    http://amelochevoyage.com/mon-prochain-voyage-rencontre-et-destination/

    J’avais adoré découvrir la culture des indiens lorsque j’étais à Monument Valley, et depuis que je suis au Canada j’avais vraiment envie d’en savoir plus sur les origines des indiens du Canada.

  5. Cindy came-true.blogspot.fr 11 février 2017 at 9 h 30 min

    Je ne connaissais pas du tout mais ça a l’air tellement génial !!!! Je ne manquerai pas de m’en souvenir sur je reviens dans la région. J’adore ta vidéo, ça m’aurait trop donné envie de me joindre à eux à ta place, tu es allé danser avec tout le monde à la fin ? 😀

    • Séb 11 février 2017 at 21 h 50 min

      Je ne peux que t’y encourager ! 😛
      Merci beaucoup, et honnêtement je défie quiconque présent à un Pow Wow de ne pas avoir envie à moment ou un autre de rejoindre la fête et d’apprendre les danses. 😉 Je n’ai pas pu rejoindre la danse finale avec tout le monde car je devais ensuite me diriger aux alentours de Toronto, ce qui faisait une belle route à parcourir. Mais c’est sur ma liste !
      Tu dis être passée sur la région si je comprends bien, quelles ont été tes activités préférées durant ton séjour là-bas ?

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *