À la découverte de Mindelo

Publié le Cap VertSão Vicente

Ayant accès à ue navette gratuite pour Mindelo depuis notre hôtel, nous avons eu plusieurs fois l’occasion de nous y balader, flâner et découvrir cette ville charmante qui est la capitale culturelle du Cap-Vert. Nous avons vraiment été séduit par cette douceur de vivre cap-verdienne qui se ressent jusque dans les rues de la ville. Nous avons adoré nous perdre dans ses petites rues, découvrir des quartiers plus ou moins attirants ou tout simplement se poser à la terrasse de l’un des nombreux bars ou cafés et observer les locaux vaquer à leurs occupations. Nous avons beaucoup aimé l’architecture coloniale pleine de couleurs que l’on retrouve sur plusieurs grands bâtiments, comme le Palais de Justice ci-dessous, témoignages du métissage et de la diversité de la culture cap-verdienne. N’hésitez pas à aller faire un tour au Marché Municipal, situé rua de Libertad d’Africa, pour découvrir les fruits et légumes locaux voir même quelques épices. Et ne manquez surtout pas le marché africain qui a lieu le samedi matin. Vous y trouverez de quoi acheter de petits souvenirs pas chers et c’est surtout l’occasion d’échanger avec les cap-verdiens! 

Palais de justice de Mindelo - São Vicente, Cap-Vert Marché municipal de Mindelo - São Vicente, Cap-Vert Marché de Mindelo - São Vicente, Cap-VertUne femme portant une bassine sur la tête - Mindelo, São Vicente, Cap-Vert

Vous pouvez aussi choisir de vous engouffrer dans l’une des nombreuses boutiques de souvenirs, dont regorge le centre ville, pour espérer dénicher la perle rare. Ne vous fiez pas toujours aux vitrines, qui peuvent être parfois mal mises en valeur. Nous avons ainsi eu la surprise de pénétrer dans une véritable caverne d’Ali Baba, pleine à craquer de nombreuses statues en ébène, masques africains et autre grigris artisanaux absolument magnifiques. C’est bien simple, on avait envie de tout acheter et à chaque nouveau coup d’œil c’était un pur émerveillement! Cependant nous n’avons pas eu de mal à freiner nos ardeurs, vu les prix exorbitants de certaines pièces. La vendeuse nous a expliqué que son patron faisait régulièrement des voyages au Sénégal pour dénicher ces petits trésors. Et, si c’est un matériau très beau, l’ébène est aussi très cher! Mention spéciale à cette statue d’un guerrier pour laquelle nous avons eu un énorme coup de cœur mais qui coûtait tout de même plus de 1200€! Nous nous sommes donc naturellement rabattus vers de petits bracelets et un joli petit masque africain!

Magnifique statue d'un guerrier en ébène - Mindelo, São Vicente, Cap-Vert Masques africains - Mindelo, São Vicente, Cap-Vert Statues en ébène - Mindelo, São Vicente, Cap-Vert

Enfin, dernier petit conseil: nous ne nous sommes pas particulièrement senti en danger dans la ville mais restez tout de même sur vos gardes quant aux éventuels arnaqueurs! Nous avons eu une expérience assez bizarre avec un passant, de prime abord très gentil, qui s’est proposé de nous aider à trouver le contact que nous avions pour faire du snorkeling. Nous nous sommes pointés au lieu de rendez-vous et après avoir poireauté et demandé plusieurs fois des renseignements aux passants (le gars nous avait dit “demandez-moi, les gens me connaissent”), cet homme s’est arrêté et a commencé à entamer la discussion avec nous en français. Il avait été professeur de français et se proposait gentiment de nous aider à retrouver notre contact. Après nous avoir baladé dans plusieurs endroits de la ville sans succès, nous nous sommes finalement retrouvés à la réception d’un hôtel. L’homme discute rapidement en portugais avec la réceptionniste, mentionne le nom de notre contact, jusque là, pas d’inquiétude. Au bout de quelque minutes, la réceptionniste se tourne vers nous et nous demande de lui donner nos passeports! Croyant d’abord à un malentendu, on essaye de lui expliquer la situation mais l’homme insiste auprès d’elle, toujours en portugais, et elle nous réclame une seconde fois nos passeports, noms et nous attribue une chambre! Il était donc temps de remercier gentiment notre “guide” et de rebrousser chemin, un sourire crispé aux lèvres. Tenace, le bougre nous a suivi et interpellé pendant plusieurs mètres avant de finalement laisser tomber et rebrousser chemin. Nous sommes finalement rentrés à l’hôtel bredouilles, ne sachant pas si la rencontre était bidon ou si nous avions rencontré un simple opportuniste. 

Vue sur l'océan - São Vicente, Cap-Vert Vue sur l'océan - São Vicente, Cap-Vert

Signature Nath et Seb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore…

Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (0)

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.