Notre guide pratique Cap Vert

Publié le Cap VertGuides pratiques

Après une semaine à arpenter les paysages désertiques de Sao Vicente et explorer les paysages luxuriants de Santo Antao, nous avons rassemblé pas mal d’infos pratiques sur le voyage au Cap-Vert. Transports, hébergements, activités, retrouve toutes les infos pour préparer au mieux ton voyage dans notre guide pratique Cap-Vert.

 Comment se rendre au Cap-Vert?

Pour ce premier voyage à l’étranger ensemble, nous avons opté pour la facilité en prenant une formule all inclusive dénichée en ligne comprenant le vol, l’hôtel et les repas. Nous sommes partis de Paris Roissy Charles de Gaulle jusqu’à l’aéroport Césaria Evora de São Vicente pour un vol d’environ 5 heures. Si tu ne souhaites pas prendre une formule all inclusive, tu peux aussi essayer de dénicher des billets d’avion au meilleur prix sur un comparateur de vols. Notre outil fétiche en la matière est Skyscanner que nous trouvons très pratique et très bien pensé. Le gros avantage c’est que tu peux faire des recherches sur un mois entier ou sur un pays entier pour trouver les dates, lieux de départ et d’arrivée les moins chers. Essaye de faire une recherche ci-dessous :

Arrivée à l'aéroport Cesaria Evora - São Vicente, Cap-VertStatue de Césaria Evora à l'aéroport - São Vicente, Cap-Vert

Comment se déplacer au Cap-Vert?

Ferry

Les îles de Sao Vicente et Santo Antao sont voisines dans l’archipel du Cap-Vert. Pour passer de l’une à l’autre, le plus simple est d’emprunter le ferry. Parmi les 2 compagnies faisant la liaison entre les 2 îles, nous avions choisi de voyager avec la compagnie Ferry Mar d’Canal qui était la moins chère. L’aller-retour nous a coûté 1540 escudos par personne (14€) et deux voyages quotidiens ont été mis en place entre les 2 îles (sauf le mercredi).

Aluguer

Pour des déplacements dans les terres, il faudra porter ton choix sur un aluguer. Ce moyen de transport collectif se présente souvent sous la forme d’un mini-bus d’une dizaine de place pouvant parcourir des distances assez importantes. Arlindo, notre super guide, s’était chargé de trouver les quelque aluguers que nous avions pris donc nous ne pouvons te donner beaucoup d’informations à ce sujet mais n’hésites pas à demander aux locaux, ils se feront un plaisir de t’aider. Saches aussi qu’il est possible de louer un aluguer privé qui t’emmènera un peu partout lors de tes excursions.

Port de Mindelo - São Vicente, Cap-Vert

Hébergements au Cap-Vert

Grâce à notre formule all inclusive, nous étions logés au Foya Branca près de Mindelo à São Pedro. Etant donné que les étoiles d’un hôtel sont liées aux normes locales et vu toutes les critiques que nous avions vu sur internet sur les hôtels du pays, nous appréhendions cet hôtel qui s’est avéré être très très bien et totalement à la hauteur de ses 4 étoiles. L’ambiance club de vacances n’a pas vraiment été notre tasse de thé mais nous avons eu la chance d’y séjourner fin août, en période creuse. Notre chambre était spacieuse, très propre et donnait sur la mer, c’était très agréable! Malheureusement, de retour de 2 jours à Santo Antao, nous avons eu la mauvaise surprise de constater que quelqu’un avait tenté de forcer le cadenas de notre valise. Heureusement, nous avions eu la bonne idée de cacher tout notre argent dans la tringle de notre armoire, une bonne astuce! L’hôtel propose une navette gratuite qui te dépose à Mindelo en une quinzaine de minutes seulement, très pratique pour avoir un peu d’autonomie puisque l’hôtel est très excentré par rapport à la ville. Les chambres sont affichées à partir de 60€ sur Booking mais saches que si l’hôtel est hors de votre budget, tu as tout de même la possibilité de profiter de sa piscine le dimanche et l’accès y est simple grâce à la fameuse navette gratuite. De nombreux cap-verdiens en profitaient pour venir se baigner et manger sur place. Nous avons également passé une nuit à Ponta do Sol, à Santo Antao, au restaurant Boca de Pistola qui possède une petite chambre attenante. La chambre avait un confort très sommaire mais tout à fait correct et le petit déjeuner était compris dans les 30€ demandés pour la nuit.

Hébergement - Infos pratiques
Foya Branca****
Baia de Sao Pedro, São Pedro
Chambres à partir de 60€

Réserve ton séjour!

Vue depuis notre chambre - Hôtel Foya Branca, São Vicente, Cap-VertBoca de Pistola - Ponta do Sol, Santo Antão, Cap-Vert

Où manger au Cap-Vert?

Nous avons très peu mangé à l’extérieur, ayant un budget serré, mais nous pouvons te conseiller quelque petits restaurants sympas découverts à Ponta do Sol. Pour déguster une bonne cachupa, le plat national à base de maïs et de haricots secs, c’est du côté de La Caleta que ça se passe. Le restaurant ne paye pas de mine mais il est idéalement situé près du port de Ponta do Sol et propose une cuisine tout à fait succulente. La cachupa était très bonne et c’est là que nous avons également découvert la muraine, un poisson à la chair blanche fondante, un pur régal! Il y a aussi Chez Vony, un peu plus près de la plage, où tu pourras manger des langoustines ultra fraîches. Nous y avons passé la meilleure soirée de notre séjour à rire et échanger en français, anglais, espagnol, allemand et créole! Une sacrée soirée!

Restaurants - Infos pratiques
La Caleta |
Ponta do Sol

Chez Vony
Rua Lombo Pássaro, Ponta do Sol

Langoustes! - Ponta do Sol, Santo Antão, Cap-VertSéb, Vera, Gordon, Marie et Arlindo - Ponta do Sol, Santo Antão, Cap-Vert

Que voir et faire au Cap-Vert?

São Vicente

– Festival Baia das Gatas (août)
Faire le tour de l’île en quad
Une balade à Mindelo (pensez au marché le samedi matin)
– Monte Cara, la montagne en forme de visage

Santo Antão

– Trek dans la vallée de Paul
Trek dans Ribeira Grande et Ribeira do Torre
Cascade de Xoxo
Route de la Corde
Ponta do Sol

Guide Santo Antao
Arlindo trek |

Notre avis: Arlindo est un guide très professionnel et très bien organisé qui a su s’adapter à notre rythme. Il forme une équipe de choc avec Marie pour organiser un séjour parfait!


Quad - São Vicente, Cap-VertPalais de justice de Mindelo - São Vicente, Cap-VertLa cascade de Xoxo et sa piscine naturelle - Santo Antão, Cap-Vert

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore…

Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (3)
  1. Pepita 26 mars 2015 at 19 h 44 min

    Merci pour ces précieux renseignements!
    Le Cap-Vert est une des nombreuses destinations dont je rêve! Surtout pour ce mélange de cultures, ça doit être un joyeux melting-pot, un peu d’Afrique, de Portugal, le tout sur une île, où l’ambiance est toujours différente! J’imagine bien quel déclic ça a pu être pour vous!

    D’ailleurs, en bonne foodie-trooteuse que je suis, je me demandais si ce melting-pot se traduisait aussi dans la cuisine, est ce que c’est un mélange de cuisine portugaise façon créole?

    Ahahaha, j’imagine que vous avez dû vous régaler de poiscaille, rien de tel que manger du poisson à la source!
    Waouh, la muraine, génial, ça se rapproche de quel poisson pour vous, au niveau du goût?

    By the way, j’en profite Nathalie, pour te demander un peu plus sur tes origines, je te prie de m’excuser de ma curiosité, d’où vien-tu de RDC? De Kin? Ma meilleure amie a vécu pendant plus de trois ans à Kinshasa alors ça me parle beaucoup!

    • voyageurssansfrontieres 26 mars 2015 at 22 h 00 min

      Waouw que de questions! Merci de ton intérêt et on est contents si ces renseignements peuvent t’aider à préparer ton propre voyage 😉

      On ne connaît pas beaucoup la culture portugaise mais c’est vrai que la culture cap-verdienne transpire le melting-pot! Cette atmosphère cool, relax était très agréable et nous a donné un petit aperçu de la vie à l’africaine et à la créole, parfait! J’imagine que du coup, la cuisine s’en ressent aussi. On ne peut pas vraiment te dire quels sont les points communs avec la cuisine portugaise, on en saura plus quand on sera allé au Portugal et/ou au Brésil ! ^^

      Pour la muraine, honnêtement, on ne saurais pas quel poisson pourrait s’en rapprocher en termes de goûts (et on s’est creusé la tête!) C’est un poisson à chair blanche qui n’est pas très fort en goût et dont la chair fond dans la bouche, un pur régal! Par contre c’est assez compliqué à manger, c’est plein d’arêtes!

      Pour terminer, je suis originaire de Lubumbashi et sa région. J’ai découvert récemment qu’il existait un petit village qui s’appelait N’Goy, d’où la plupart de ma famille est originaire et dont nous avons pris le nom (Bangoy, mon nom, en est une petite variante 😉 )

  2. Pingback: Portraits de blogueurs - Nathalie et Sébastien de Voyageurs sans frontières - Expedia Blog

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.