Corconne, Lasalle, Saint-Hippolyte-du-Fort : découverte de villages cévenols

Publié le CévennesFranceOccitanieRoadtrip

Une fois notre van chargé, l’assurance signée et les dernières recommandations d’Erwan écoutées, il fut enfin temps pour nous de prendre la route, à la découverte des routes cévenoles. Etant tous deux originaires de la région (Montpellier plus précisément), nous n’avions pourtant jamais vraiment eu l’occasion d’explorer cette partie de notre pays et cette perspective nous excitait. Nous trépignions d’impatience. Le simple fait de mettre le contact et prendre la route aura suffit à nous emplir d’un sentiment de liberté et de sérénité ponctués à merveille par ces airs folk que nous avions pris soin de sélectionner. Cap sur Corconne et sa Balade du Pont du Hasard. Il fait beau en ce mois de mai et nous sommes encore grisés par les belles rencontres que nous avons fait en Corse quelque jours auparavant. Après avoir un peu peiné, Séb s’habitue très rapidement au mode de fonctionnement de notre van et file maintenant à pleine allure (enfin, 70 km/h!) vers la première étape de notre roadtrip.



Voyages SNCF | Billets de train pour Montpellier
Skyscanner | Billets d’avions pas cher pour Montpellier

iGraal | Profite du remboursement d’une partie de tes frais de voyage grâce au cashback

Le village de Corconne - France

Balade sur les hauteurs de Corconne

Une fois sur place, nous garons notre maison roulante sur le parking situé derrière la mairie et nous nous installons: il est déjà l’heure de manger. Après le casse-tête du montage de la table de camping (oui, nous n’avons jamais campé ni l’un ni l’autre!), nous installons notre festin en plein soleil. Vin rouge, sardines au piment, saucisson, taboulé, nectarines, nous nous sommes fait plaisir et savourons pleinement toutes ces bonnes choses au coeur de ce village bien calme. Nous avons eu l’agréable surprise de trouver des toilettes publiques propres à proximité de notre lieu d’arrêt. De l’eau potable (que nous avions oublié d’acheter!), des toilettes et même une prise électrique, parfait! Vient ensuite le moment de nous attaquer à la fameuse Balade du Pont du Hasard dont le point de départ, un petit chemin caillouteux, n’est qu’à quelque mètres. Après avoir traversé un impressionnant canyon, nous arrivons au Pont du Hasard au bout d’une vingtaine de minutes. C’est en fait une grande arche naturelle reliant les 2 falaises qui surplombent le village. Nous continuons de monter toujours plus, nécessitant parfois l’aide de nos mains. C’est assez sportif mais accessible si tu es en bonne santé et le chemin est très bien balisé. Nous nous dirigeons maintenant vers La Chapelle datant du XIXè siècle et la récompense ne se fait pas trop attendre puisque nous accédons bien vite à un panorama magnifique sur les oliveraies et le vignoble de Corconne. L’effort valait le coup! Compte environ 1h30 pour effectuer cette petite randonnée au dénivelé important.

Balade du Pont du Hasard
Départ sur le parking de la Mairie de Corconne
5 km, environ 1h30
Déconseillé avec de jeunes enfants et par temps de pluie
Pense à prendre de l’eau, un chapeau et de la crème solaire

La Balade du Pont du Hasard - Corconne, FranceBalade du Pont du Hasard - Corconne, FranceBalade du Pont du Hasard - Corconne, FranceJolie vue sur Corconne - FranceJolie vue sur Corconne - France

Bivouac sur les berges de la Salendrinque

De retour au van, il nous faut ensuite trouver un lieu de bivouac pour la nuit, proche de Saint-Hippolyte-Du-Fort où nous voulons aller faire le marché le lendemain. Aidés de notre précieux road-book fourni par CevVan, nous repérons le Camping la Salendrinque situé à seulement quelques kilomètres de notre point d’intérêt, un peu avant l’entrée du village de Lasalle. La route tortueuse et pentue fut un peu fastidieuse à franchir avec le van mais Séb a su gérer comme un chef et nous sommes arrivés sans encombre à l’entrée de ce petit village perché sur les hauteurs. Nous avons eu l’agréable surprise d’être pratiquement les seuls personnes présentes dans le camping qui venait tout juste d’ouvrir pour la saison. Très sympathique, la patronne nous a escorté dans sa voiturette de golf jusqu’à notre emplacement pour la nuit, sur les berges de la rivière. N’hésite pas à discuter avec elle, elle te donnera quelques bons conseils pour visiter la région et il t’est même possible de lui commander du pain et des viennoiseries pour ton petit déjeuner! Le vrai plus de ce camping est clairement cet accès privé à la rivière qui nous aurait permis de piquer une tête en toute sérénité en fin de journée… si l’eau n’avait pas été aussi froide! On a essayé mais impossible d’y tremper plus qu’un orteil! Les emplacements étant pratiquement les uns sur les autres, cette période calme était vraiment parfaite pour profiter au maximum du calme de la nature, nous ne tenterions pas l’expérience en plein été! La soirée fut très agréable et quel bonheur d’avoir emporté cette grosse couette avec nous! La nuit et le réveil ont été très frais!

Camping la Salendrinque |
Route de St Hippolyte du Fort, 30460 Lasalle
04 66 85 24 57
Mai à septembre
18€/nuit pour 2 personnes avec l’électricité

Berges de la Salendrinque - Lasalle, FranceLa Salendrinque - Lasalle, FranceNath dans le van - Lasalle, FranceLasalle, France

Marché cévenol à Saint-Hippolyte-du-Fort

Réveil aux alentours de 8 heures le lendemain matin. Après avoir pris douche et petit déjeuner, nous plions nos affaires et faisons route vers Saint-Hippolyte-Du-Fort situé à une dizaine de kilomètres de là. Nous prenons de plus en plus goût à notre vie de nomades en intérim et savourons chaque minutes passées dans cette maison roulante. Peu importent les automobilistes impatients derrière nous, nous nous arrêtons sur le bas-côté dès que possible pour les laisser passer et leur permettre de continuer leur course effrénée au temps, tout simplement. Nous pénétrons rapidement dans le charmant village de Saint-Hippolyte-du-Fort et, après avoir trouvé où nous garer, nous suivons avec plaisir ce sympathique vieil homme qui s’est gentiment proposé de nous mener jusqu’à la place du marché. Une fois sur place, petite déception. Le marché est petit et les stands sont clairsemés sur un vaste parking. Le vieil homme nous explique qu’il faut plutôt venir le vendredi pour avoir droit au grand jeu. Qu’à cela ne tienne, nous entamons notre inspection des différents étals qui se présentent à nous et salivons presque instantanément. Du poisson frais, des fraises sucrées, d’appétissants saucissons de toutes sortes, le plus dur est de faire un choix, tout nous fait envie ! Après maintes hésitations, nous optons finalement pour de généreux steaks de thon, du saucisson de taureau et des roulés de jambon au fromage chez l’épicier italien. Couplés au melon acheté la veille, de la coleslaw et encore un peu de vin rouge, c’est un pur régal! Et après une petite sieste bien méritée, il est maintenant temps de partir à la découverte de la Bambouseraie d’Anduze … La suite la semaine prochaine !

Etal de saucissons au marché - Saint-Hippolyte-du-Fort, FranceEtal de plats en argile au marché - Saint-Hippolyte-du-Fort, FranceEtoffes de tissus colorés au marché - Saint-Hippolyte-du-Fort, FranceDes masques de Bouddha au marché - Saint-Hippolyte-du-Fort, France

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec la marque CevVan. Cependant, toutes les opinions exprimées ici nous sont propres et n’ont fait l’objet d’aucune influence de la part de la marque.

Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (1)
  1. LadyMilonguera 14 juin 2015 at 10 h 16 min

    C’est vraiment un bien joli coin…

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.