On a volé au-dessus des montagnes suisses!

Publié le Canton de VaudSuisse

C’est sans doute l’un de nos plus vieux rêves d’enfants : voler au-dessus des montagnes. Notre premier passage à Château-d’Oex remonte à février 2016 et déjà, l’évocation du Festival International des Ballons annuel nous avait fait rêver. Nous l’avions manqué  de seulement quelque jours et nous nous étions promis de revenir un jour pour en profiter. Cette année, tout s’est bien goupillé. Par le plus grand des hasards, nous avons planifié notre voyage en Suisse sur les bonnes dates et nous avions alors la possibilité d’aller observer ce joli spectacle au creux des si charmantes montagnes suisses. Et cerise sur la gâteau : nous avons même pu voler au-dessus de montagnes! Voici le récit de 2 jours au coeur du Festival International des Ballons de Château-d’Oex. En préparant cet article, nous avons découvert le site Alibabuy qui te permet de trouver des billets d’avion pas cher. Si toi aussi tu veux préparer au mieux ton voyage en Suisse, tu peux aller y faire un tour.

Se rendre à Château-d'Oex
1ère étape : Genève
Skyscanner


TGV Lyria depuis Marseille, Lyon ou Paris |

2ème étape : Château-d’Oex
CFF | Trouve ton trajet en train ici

iGraal | Profite du remboursement d’une partie de tes frais de voyage grâce au cashback

Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse

Le 41ème Festival International des Ballons

Le Festival International des Ballons de Château-d’Oex a été créé en 1979 à l’initiative de Charles-André Ramseier, directeur de l’Office de Tourisme de Château-d’Oex, et Hans Bücker, un pilote allemand de ballons à air chaud. Pour cette première édition, il y avait 12 ballons venus de 5 pays et cet événement a largement contribué à faire connaître la petite ville de Château-d’Oex à travers la Suisse mais aussi le Monde. Le festival a beaucoup évolué au fil des années avec l’arrivée des formes spéciales en 1981 ou encore le 1er Night Glow en 1991. C’est un spectacle de son et lumières unique pendant lequel les pilotes activent leurs brûleurs en choeur et en musique à la tombée de la nuit. Cette année le spectacle a rendu hommage à Charlie Chaplin, disparu il y a maintenant 40 ans, en mettant à l’honneur le ballon à son effigie. Au fil des années, le festival a pris de l’ampleur et a accueilli toujours plus de pilotes venus du monde entier pour expérimenter les montagnes et le ciel suisses. Vols en ballons, compétitions entre pilotes, shows de parapentistes, baptêmes d’hélicoptère, les activités ne manquent pas au coeur de la vallée de Château-d’Oex pendant la semaine du Festival et nous avons eu la chance de tester un vol en ballon que nous te racontons plus bas…

Festival du Ballon
Festival International du Ballon |
Château-d’Oex
26 janvier au 3 février 2019

Billets d’entrée
Adulte (+16 ans) : 15 CHF (13€) le week-end, 5 CHF (4,3€) le mercredi

Vols en Ballon
Adulte (+14 ans) : 390 CHF (339€)
Enfants : 195 CHF (170€)

Baptêmes en hélicoptère
Adulte (+14 ans) : 60 CHF (52€)
Enfants : 50 CHF (43€)


Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse

Notre vol au-dessus des montagnes

Tout commence par une belle journée ensoleillée de février. Nous avons fait la route en voiture depuis Montreux et nous sommes très excités à l’idée de prendre part à un tel événement pour la première fois. Il y a déjà beaucoup de monde et il est très facile de repérer la piste de décollage des ballons : c’est une île de neige au beau milieu d’un champ vert. Eh oui, plus le temps passe, moins la neige est présente à Chateau-d’Oex à cette époque de l’année ce qui peut se révéler être compliqué en termes de logistique. Cette neige a été amenée d’autres stations suisses nous dit-on, car c’est le meilleur terrain de décollage pour un ballon. Grâce à nos précieux badges VIP, nous pouvons nous faufiler à pied jusque sur la piste pour assister de plus près au ballet de préparation des montgolfiers. Il n’est que 9h mais déjà beaucoup s’activent à préparer leur ballon afin de pouvoir transporter d’heureux passagers. Bien vite, les ballons décollent tour à tour devant nos yeux ébahis et nous nous impatientons à l’idée de pouvoir décoller aussi.

Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse
Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse

C’est finalement sur les coups de 11h que notre pilote, Girts, arrive. Il est souriant et sympathique et nous inspire très vite confiance. Accompagné de son équipe, nous l’observons mettre sur pied ce ballon qui va bientôt nous transporter au-dessus des montagnes. D’abord, il faut gonfler la toile attachée à la nacelle, à plat. Puis l’on redresse le tout et c’est là qu’on commence à activer le brûleur pour chauffer l’air dans le ballon. « Allez montez vite! » Nous nous serrons dans la nacelle avec Girts et 2 membres de son équipe. Encore quelque coups de brûleurs et puis nous décollons lentement. Bien vite, les spectateurs et les voitures ne ressemblent plus qu’à de petites fourmis qui nous font signe depuis en bas. Étonnamment, nous ne ressentons aucun des effets du vertiges mais restons quand même très prudents au moment de nos prises de vue. « Tout ce qui est en dehors de la nacelle est perdu » nous avait dit Girts avant le décollage. Prendre des photos et des vidéos s’est donc avéré assez périlleux et stressant.

Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse
Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse
Festival International du Ballon 2018 - Château-d'Oex, Suisse

Malgré l’altitude, il ne fait pas froid. Nous avons même presque chaud entre le brûleur que Girts active de temps en temps et le soleil radieux qui brille dans le ciel ce jour-là. Une fois là-haut, le calme règne et il nous suffit d’apprécier le paysage. Un ciel bleu sans nuage, des montagnes imposantes parsemées de neige et des ballons colorés qui dansent dans le ciel, quel spectacle!  Nous nous laissons porter par le vent et voguons ici et là au coeur de la vallée de Château-d’Oex… jusqu’à être coincés en l’air! Notre pilote a eu un peu de mal à entamer la route du retour et nous nous retrouvons à faire du sur place pendant une bonne demi-heure. Nous prenons parfois un peu d’altitude ou au contraire nous redescendons lentement pour essayer d’attraper le courant d’air qu’il nous faut, sans succès. Il faut bien sûr savoir composer avec les aléas de la nature et les vents peuvent s’avérer être capricieux. Nous nous posons finalement dans un champs situé à 1 petit kilomètre de notre lieu de départ. Au moment où la nacelle touche le sol, il ne faut surtout pas être rigide dans les genoux pour éviter toute blessure et parfois, la nacelle peut tomber à la renverse. Nous sommes donc restés là, quelque secondes, allongés les uns sur les autres tout en essayant de n’écraser personne, de quoi apporter encore plus de convivialité. Il est déjà temps de se dire aurevoir et de repartir d’un pas pressé vers notre lieu de départ, nous sommes attendus pour le repas…

Nos bonnes adresses à Château-d’Oex

Pour notre retour à Château-d’Oex, nous n’avons pas hésité longtemps! Nous avions encore en tête notre délicieuse fondue dégustée au restaurant Le Chalet et c’est donc sans surprise que nous y sommes retourné. Malheureusement, nous n’avons pas pu assister à une démonstration du fromage comme la dernière fois (ce n’est qu’au repas de midi) mais l’ambiance cosy, chaleureuse et réconfortante était toujours au rendez-vous. Les serveuses habillées en habits traditionnels sont toutes très souriantes et la fondue est délicieuse et assez abordable. Compte environ 20CHF (17€) par personne pour une fondue. Cette fois nous avons testé la fondue forestière accompagnée de bolets qui ne nous a pas déçu, un vrai régal!

Restaurant
Le Chalet |
Route de la Gare 2, 1660 Château-d’Oex
+41 (0)2 69 24 66 77

Nath en pleine fondue au restaurant Le Chalet - Château d'Oex, Suisse

Côté hébergement, l’offre n’est pas vraiment abondante dans ce charmant village de moins de 5000 habitants. Nous avons opté pour l’hôtel Roc & Neige qui est, selon les locaux, l’un des derniers bons hôtels du coin. Pour être honnête, il ne nous a pas vraiment transcendé étant très simple mais il a au moins le mérite d’être très bien situé. À seulement 300 du restaurant Le Chalet et à 5 minutes à pied du lieu de départ des ballons, un lieu stratégique donc!

Hébergement
Roc & Neige*** |
Route des Monnaires 46, 1660 Château-d’Œx
+41 (0)2 69 24 33 50
Je réserve ma chambre!

Cet article a été rédigé dans le cadre d’une invitation de la part des Offices de Tourisme du Canton de Vaud et de Château-d’Oex. Cependant, les opinions exprimées ici n’ont en aucun cas été sujettes à l’influence d’un tiers.

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore…

Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (4)
  1. Anne LANDOIS-FAVRET 27 mars 2018 at 9 h 37 min

    Oh, voleur en ballon ça doit être une superbe expérience ! Voir la montagne depuis un point de vue « volant » est super, j’en ai fait plusieurs fois l’expérience en parapente, c’est unique !
    Charlie Chaplin est mort en Suisse, c’est peut-être aussi un petit clin d’œil par rapport à ça.
    Le prix du vole en ballon est super cher, mais c’est comme ça presque partout, le prix est sûrement encore un peu plus cher vu que c’est en Suisse, ce n’est pas dans mon budget, c’est tout aussi cher qu’un vole en zeppelin !

    • Nath et Séb 27 mars 2018 at 9 h 57 min

      C’était la première fois que nous tentions cette expérience et c’est vrai que nous avons été conquis! La vue depuis là-haut est exceptionnelle et le trajet est calme, c’est très agréable! Le parapente ça doit être super sympa aussi, il faut qu’on le teste un de ces jours! Tu en avais fait où?

      • Anne LANDOIS-FAVRET 27 mars 2018 at 10 h 26 min

        J’en fais en bi-place avec mon père, on en faisait principalement à Champagny, près de La Plage. L’avantage du parapente, ce qu’on ne peut pas avoir le vertige, les pieds ne touchent pas le sol, et c’est ce rapport au sol qui donne le vertige. 🙂

  2. Anne LANDOIS-FAVRET 27 mars 2018 at 9 h 37 min

    * « voler » pas « voleur » ! lol

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *