Dégustation à l’ancienne distillerie Van Kleef

Publié le ActivitésCoups de coeurLa HayePartenariatsPays-Bas

Voila maintenant plusieurs semaines (c’est fou ce que le temps passe vite!), nous t’avons parlé de notre superbe petite maison sur la plage et nous t’avons raconté cette expérience bouleversante vécue au musée Humanity House. Cette semaine, nous te proposons un article un peu plus léger puisque nous allons te parler de notre expérience de dégustation de liqueurs de genièvre à la distillerie Van Kleef située en plein centre de La Haye. Tu ne sais pas ce qu’est la genièvre? Tu as envie d’en apprendre un peu plus sur la culture néerlandaise? Ou tout simplement, tu veux savoir si nous sommes repartis de la distillerie à pied ou à quatre pattes et en chantant? Réponse à la fin de l’article !

Se rendre à La Haye
Skyscanner | Trouve ton vol pas cher ici
Eurolines |

iGraal
Profite du remboursement d’une partie de tes frais de voyage grâce au cashback
Vidéo

Devanture de la distillerie Van Kleef - La Haye, Pays-Bas

Délicieuse digestion à Van Kleef

Après un délicieux et copieux repas, la tradition veut que l’on termine sur une note plutôt alcoolisée histoire de faciliter et favoriser la digestion. Ainsi, après avoir bien mangé chez Instock, la prochaine étape de notre journée tombait à point nommé. Nous avions rendez-vous à la distillerie Van Kleef, une institution à La Haye, pour une dégustation de liqueur de genièvre. Bien sûr, il est important de rappeler que l’abus d’alcool peut être dangereux pour la santé et qu’il convient donc de le consommer avec modération. Voila pour la partie sérieuse, passons maintenant à la partie plus fun !

Si vous buvez ensemble, vous devenez amis – Expression néerlandaise

La distillerie a été ouverte en 1842 et nous avons eu comme l’agréable impression d’avoir fait un bond vers cette époque lorsque nous avons poussé la porte de la boutique Van Kleef. Les grandes étagères en bois sombre sont garnies de nombreuses bouteilles de liqueur déclinée à tous les arômes possibles et imaginables. Il y en a pour tous les goûts et cette déclinaison de jolies couleurs a de quoi intriguer. Un peu plus loin, deux imposants tonneaux sont entourés de tabourets pour ce qui semble être le coin réservé à la dégustation des produits de la maison. Nous sommes émerveillés par l’endroit et on imagine aisément les nombreux trésors dont il regorge. C’est un véritable plaisir de se laisser aller à admirer cet environnement peu commun pour nous. Nous sommes rapidement invités à découvrir la liqueur de genièvre, histoire de nous mettre dans le bain sans plus attendre. La boisson alcoolisée nous est servie très fraîche, en petite quantité bien sûr, à partir d’une superbe bouteille venue d’un autre temps.

Une bouteille de liqueur de genièvre Van Kleef - La Haye, Pays-Bas Bouteilles de liqueurs dans la boutique de Van Kleef - La Haye, Pays-Bas Nath dans le jardin de Van Kleef - La Haye, Pays-Bas

Première impression : c’est fort, assez proche du whisky et il nous est difficile d’en déceler les différents arômes tant la boisson est fraîche. Mais nous sommes impatients d’en apprendre plus sur ce lieu mystérieux et la fabrication de cette liqueur emblématique. C’est alors que nous sommes invités à aller nous installer dans l’arrière-cour ombragée où viendra nous rejoindre Fleur qui nous accompagnera tout au long de cette dégustation. C’est une jolie brune pétillante et souriante qui nous adresse dans un premier temps quelque mots de français teintés d’un joli accent hispanique. Elle nous met à l’aise tout de suite avec son franc-parler et ses petites blagues et nous réalisons rapidement que le temps que nous allons passer dans ce lieu magique sera indubitablement bien trop court.

Pour faire de la liqueur de genièvre…

La dégustation commence par ce que Van Kleef fait de plus basique et qui a fait sa réputation au fil des années : la liqueur de genièvre. Fleur est maintenant face à nous avec plusieurs bouteilles toutes aussi jolies et raffinées que celle qui nous a été présentée à l’entrée de la boutique. Elle nous raconte l’histoire de la liqueur de genièvre et nous livre alors ses secrets. Il faut savoir qu’il existe 2 recettes bien distinctes pour la fabrication de la liqueur de genièvre : la traditionnelle et la moderne. Traditionnellement, la liqueur de genièvre est fabriquée exclusivement à partir de baies de genièvre écrasées auxquelles seront ajoutés de l’orge, du maïs et du seigle. Ce mélange est ensuite introduit dans de l’eau avec des levures et, une fois la fermentation finie, on obtient ce qu’on appelle le « mold wine » qui sera distillé 3 fois en présence d’herbes médicinales. La liqueur ainsi obtenue sera ensuite vieillie en fût, comme pour le whisky. La recette moderne a été introduite au début du 20è siècle avec l’arrivée de la distillation sur colonne et la Première Guerre Mondiale. Du fait de pénuries de denrées, les baies de genièvre furent remplacées par de la betterave à sucre. La liqueur ainsi péparée était donc bien moins chère, plus forte en goût mais aussi bien moins bonne et raffinée. On la consomme très fraîche pour en masquer le goût et, effectivement, la différence se sent aisément à la dégustation!

Bouteilles de liqueurs Van Kleef - La Haye, Pays-Bas

De l’importance de la distillerie au 19è siècle

Il y a 200 ans, il était très difficile de trouver de l’eau potable et les habitants utilisaient le canal voisin qui servait également bien souvent d’égouts à ciel ouvert. L’eau ainsi récoltée devait être désinfectée avant d’être consommée et c’est ainsi que l’alcool entre en scène. C’était le parfait moyen de rendre de l’eau consommable et c’est ainsi que s’est développée la production de boissons alcoolisées un peu partout en Europe. Le vin était bien moins cher dans le Sud et la bière bien moins chère dans le Nord du fait des climats respectifs de ces deux régions. Hormis sa fonction principale qui est bien sûr de fabriquer de l’alcool, la distillerie était aussi un élément important de la vie quotidienne d’un quartier dans les Pays-Bas du 19è siècle. À l’époque, la plupart des remèdes maison impliquaient l’utilisation d’un alcool fort et d’herbes médicinales et d’ailleurs, la liqueur de genièvre était à l’origine utilisée contre les maux de ventre. D’autre part, plusieurs produits du quotidien, comme par exemple l’Eau de Cologne, étaient en fait des produits secondaires de la distillation et provenaient donc des distilleries. Ainsi, il était nécessaire d’avoir facilement accès à une distillerie et il y en avait un peu partout disséminés dans le quartier où nous nous trouvions.

Le tout premier annuaire de La Haye - Van Kleef, Pays-Bas Fleur avec des clients dans la boutique Van Kleef - La Haye, Pays-Bas

C’est là que Fleur nous montre, amusée, la toute première édition de l’annuaire de l’époque. Imagine un peu : nous sommes à la fin du 19è siècle et le téléphone vient tout juste d’arriver à La Haye. Être raccordé coûte très cher (l’équivalent d’environ 6000€!) et donc n’est accessible qu’aux plus riches qui peuvent se targuer d’avoir une ligne téléphonique sans vraiment pouvoir l’utiliser puisque très peu de gens sont raccordés. Le premier numéro qui apparaît sur cet annuaire, le numéro le plus important, le plus simple à retenir, et donc très certainement le plus utilisé, n’était ni le numéro du roi, ni celui du maire mais celui de Van Kleef! Oui, pour joindre sa distillerie préférée, il suffisait de composer le 1, aussi simple que ça!

Et alors, qu’est-ce qu’on a goûté?

Beaucoup de choses! C’est assez fou tout ce qu’il est possible de transformer en liqueur et la créativité dont font preuves les têtes pensantes de Van Kleef nous a bluffé. Nous avons donc bien sûr goûté de la liqueur de genièvre pure, préparée selon les deux recettes que nous avons évoqué plus haut. Nous avons aussi goûté une variété assez impressionnante de liqueurs aromatisées au gingembre, au spéculoos, à la framboise, à la mandarine, à la noix, à la crème caramel, à la poire, à la cerise et même au chocolat! Tout était absolument très bon et il faut savoir que tous les arômes utilisés sont 100% naturels ce qui fait que les goûts sont très prononcés et surtout, ça évite le mal de crâne du lendemain! Nous avons aussi goûté de la liqueur aromatisée à la réglisse qui est, parait-il, un must pour les hollandais et plus généralement les Européens du nord. Là aussi, le goût est très prononcé et il faut dire que c’est assez…spécial dirons-nous!. La dégustation s’est terminée en beauté avec quelque gouttes des « Larmes de la mariée », une variété de liqueur de genièvre qui contient des petites feuilles d’or, rien que ça! Bon, on n’a pas vraiment senti une très grosse différence au niveau gustatif mais il faut dire que c’est quand même très joli de voir ces petits bouts d’or se balader dans son verre. Et, rassure-toi, nous sommes restés dans la modération (malgré cette liste impressionnante de tout ce que nous avons goûté!) et nous sommes repartis sans aucun mal vers de nouvelles aventures… un peu plus joyeux 😁!

Dégustation de liqueurs de genièvre
Van Kleef |
Lange Beestenmarkt 109, 2512 CC, La Haye
Mar au Sam de 10h à 18h, Dim de 13h à 18h

Bouteille des "Larmes de la mariée" à Van Kleef - La Haye, Pays-Bas

Nous étions invités par l’Office de Tourisme de La Haye à tester la dégustation de liqueurs chez Van Kleef. Cependant, toutes les opinions exprimées ici nous sont propres et n’ont en aucun cas été sujettes à l’influence d’un tiers. Un grand merci à Chantal, Mieke et Fleur pour votre accueil chaleureux, souriant et attentionné ! 

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore…
Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (4)
  1. Anne LANDOIS-FAVRET 12 décembre 2016 at 19 h 13 min

    Hum toutes ces petites liqueurs m’ont l’air bien sympathiques, il y en a des très originales !
    Je connais la liqueur de Salmiakki qui est à base de réglisse et c’est effectivement en Finlande que l’on en trouve, c’est spécial, mais en liqueur ça passe bien, ce sont surtout les bonbons qui sont spéciaux, réglisse + sel !
    La distillerie est super belle à l’intérieur, on sent vraiment la vieille tradition !

    • Nath 15 décembre 2016 at 0 h 07 min

      Oui, on a été vraiment très surpris par ces associations et notre préférée reste sans conteste la liqueur de chocolat, c’est dingue à quel point ça sentait fort le chocolat noir et le goût était là aussi, parfait! Tu as donc aimé la liqueur de réglisse? Tu es donc une vraie nordique! Fleur nous a dit que c’était le rite de passage pour être considéré comme un vrai néerlandais, on a encore du chemin à faire avant l’intégration totale!

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *