Oublie Barcelone et découvre Tarragone!

Publié le CatalogneEspagne

Il y a quelques années, nous avions profité d’une virée entre potes à Port Aventura pour découvrir une petite partie de la Catalogne avec, notamment, un arrêt à Barcelone. Généralement, quand on parle de la Catalogne, la festive et très touristique Barcelone ressort et il n’est pas rare d’entendre parler de Gaudì et ses oeuvres fantasques et irréelles. Pour ce nouveau voyage en Catalogne, nous avions plutôt envie d’explorer une partie plus méconnue de cette grande région aux paysages variés et mystérieux et c’est sans hésiter que notre choix s’est porté sur la Costa Daurada. Cette région de Catalogne porte à merveille son nom de “Côté dorée” et fut le lieu parfait pour profiter des douces températures de l’été indien. Nous commençons cette semaine par t’emmener découvrir la charmante Tarragone, une ville à l’Histoire riche où les traditions catalanes et religieuses sont encore bien ancrées dans la culture locale. Nous avons eu la chance de la visiter pendant la meilleure période de l’année, la Santa Tecla qui s’est avéré être l’un de nos meilleurs souvenirs de ce voyage en Catalogne!

Théâtre romain - Tarragone, Catalogne
Alerte bon plan
Emoji lunettes de soleilEn préparant cet article, nous sommes tombés sur le site de l’Officiel des Vacances qui rassemble toutes sortes de bons plans voyage classés par pays. Les offres que nous y avons vu ont l’air intéressantes pour préparer un voyage en Espagne au bon rapport qualité-prix. N’hésite pas à aller y jeter un oeil!
Skyscanner | Trouve un billet d’avion pas cher pour Tarragone
Voyages SNCF | Trouve ton billet de train
Blablacar | Trouve ton covoiturage

iGraal | Profite du remboursement d’une partie de tes frais de voyage grâce au cashback

Découverte de la douce et charmante Tarragone

Située à environ 1 heure de voiture au sud de Barcelone, Tarragone brille par son aspect bien moins touristique et plus calme que sa célèbre grande soeur. Deux fois moins étendue et surtout dix fois moins peuplée que Barcelone, il est certain qu’elle offre un cadre bien plus propice à la tranquillité et c’est ce qui nous séduit à Tarragone. La ville est à taille plus humaine, les touristes sont moins omniprésents (nous y étions pourtant pendant la période la plus touristique de l’année!) ce qui rend l’expérience globale bien plus agréable. Pour découvrir la ville, il convient de se perdre dans les nombreuses ruelles que comptent le vieux centre ville.

Tarragone, Catalogne

Tu découvriras à coup sûr l’un des nombreux vestiges de l’Empire Romain, témoin de la grandeur passée de Tarragone qui fut un point très stratégique de l’Antiquité. Celui qui nous a le plus impressionné est sans hésiter l’immense amphithéâtre romain situé face à la mer que nous avons admiré de longues minutes depuis la Via William J. Bryant. Hormis la beauté et l’immensité du monument, nous avons surtout été captivés par les précieuses explications apportées par Julio, notre joyeux guide d’Argos Tarragona. Pendant environ 2 heures, il nous a transmis sa passion de l’Histoire de Tarragone et a partagé avec nous d’innombrables anecdotes sur le mode de vie de l’Antiquité. C’était assez incroyable de déambuler dans les rues de Tarragone et d’imaginer se trouver dans l’Agora, le forum ou encore le Cirque, ces lieux essentiels de la vie romaine.

Tarragone, CatalogneThéâtre romain - Tarragone, Catalogne
Visite guidée avec Argos Tarragona |

Nos bonnes adresses à Tarragone

Difficile de dénicher de nombreuses adresses gourmandes à Tarragone en y passant seulement 24 heures et, pourtant, cela ne nous a pas empêché de faire de belles découvertes. Notre coup de coeur va au très charmant restaurant Frida, tenu par Gina et Leo, deux souriants et chaleureux mexicains installés à Tarragone. Dans une ambiance simple et détendue, ils proposent une cuisine mexicaine revisitée avec quelque petites influences espagnoles pour un résultat juste parfait! Nous y avons pris notre vermouth (apéro de midi répandu en Espagne) installés en terrasse, par une belle journée ensoleillée. Evidemment le guacamole y est à tomber par terre, les chips maison aussi et le tout se marie à la perfection avec une délicieuse Malquerida bien fraîche, une bière mexicaine assez fruitée. Si tu souhaites continuer de tester de nouvelles saveurs, nous te recommandons chaudement de faire un arrêt à l’Almosta, un charmant petit restaurant sans prétention situé en plein centre ville de Tarragone. Nous y avons goûté de délicieux poulpes grillés et un steak tartare revisité pour le moins surprenant!

Restaurant Frida - Tarragone, CatalogneRestaurant Frida - Tarragone, CatalogneRestaurant Almosta - Tarragone, Catalogne
L’Almosta |
Carrer d’En Ventallols, 13, 43003 Tarragone

Frida |
Carrer de la Merceria, 34, 43003 Tarragone

La Santa Tecla, tradition explosive

Comme nous te le disions plus haut, nous avons eu la chance de découvrir Tarragone dans les meilleures conditions possibles. Nous y étions pendant la Santa Tecla, une fête religieuse qui anime la ville pendant une dizaine de jours et dont le point culminant, la Procession de la Santa Tecla, a lieu chaque année le 23 septembre. Célébrée depuis le 14è siècle, la Santa Tecla est avant tout l’occasion de rendre hommage à Sainte Thècle, la sainte patronne de Tarragone. Rendez-vous est donné aux alentours de 18h sur la Plaça de Santiago Rossinyol, qui se trouve aux pieds des marches de la superbe Cathédrale de Tarragone. Première étape: trouver le meilleur spot pour apprécier la Procession dans les meilleures conditions et surtout pouvoir faire de belles photos et vidéos!

Si tu demandes conseil à des locaux, il est fort probable qu’ils te recommandent de te poster au somment des marches de la cathédrale, face à la Carrer Major d’où arrive la Procession pour ensuite prendre la Carrer de la Merceria. Si tu choisis cette option, il te faudra anticiper car à seulement quelque minutes de l’événement, les marches sont déjà noires de monde. Parfait pour une vue d’ensemble mais pas top pour vivre l’événement au coeur de l’action puisqu’elles en sont assez éloignées. Après de nombreuses hésitations, nous nous sommes finalement postés devant la petite épicerie située au croisement entre la Carrer Major et la Carrer de la Merceria. C’est vraiment l’endroit parfait pour être au coeur de l’ébullition de l’événement et voir le spectacle de très très près!

Santa Tecla 2017 - Tarragone, Catalogne

Soudain, on entend comme un coup de feu, au loin. Etant donné les récents événements en Europe, nous ne te cacherons pas avoir ressenti une petite angoisse alors que nous étions au beau milieu d’une foule très dense. Mais non, c’était simplement le coup d’envoi de la Procession qui commence très fort par des correfocs, où de nombreux pétards sont lancés par des gens qui dansent déguisés en diables. Les bruits de pétards se rapprochent de plus en plus, accompagnés de tambours aux rythmes endiablés qui s’accélèrent à mesure que les diables se rapprochent. Nous ressentons alors un savant mélange d’excitation, d’impatience et d’appréhension et réalisons bien vite que les battements de nos cœurs semblent s’être synchronisés avec les tambours. Nous apercevons bien vite le premier diable arriver, avec son costume rouge et vert, sautillant et brandissant fièrement un grand bâton qui projette des étincelles dans toutes les directions. Et nous réalisons par la même occasion que nous ne sommes pas du tout équipés pour la situation! La Carrer Major est une petite rue assez étroite d’environ 3-4 mètres de large donc nous étions vraiment aux premières loges pour apprécier les bruits de pétard et les projections d’étincelles. Certains de nos vêtements ont un peu brûlé et notre appareil photo a même fondu à un endroit! Pour plus de prudence, nous te recommandons de prévoir chapeau, boules quiès, lunettes et un ensemble en jean.

Santa Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, Catalogne

Arrivés sur la Plaça de Santiago Rossinyol, le groupe de diablotins allume alors une flopée de pétards et de feux d’artifices sifflant et se met à danser sous cette pluie de feu. C’est vraiment très impressionnant à voir et nous regrettons vraiment de ne pas en connaître la signification. Les groupes aux costumes très différents se succèdent, toujours accompagnés de bruit et de feu et parfois même avec des animaux fantastiques. Viennent ensuite les groupes de musique et de danses traditionnelles, les géants, les élus de la ville allègrement hués par la foule (nous étions en Catalogne 1 semaine avant le vote pour le Référendum de l’Indépendance) et les institutions religieuses. Le défilé complet dure environ 45 minutes et suit 2 fois de suite le même itinéraire. Les festivités de la journée se terminent en beauté par un très beau feu d’artifice visible depuis le Balco del Mediterrani et dont nous avons pu profiter depuis notre chambre, simple mais très bien située, à l’hôtel Astari.

Santa Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, CatalogneSanta Tecla 2017 - Tarragone, Catalogne
Santa Tecla
Tarragone
15-24 septembre 2018
Prévoir chapeau, boules quiès, lunettes et vêtements en jean si tu veux être au plus près de l’action

Office de Tourisme de Tarragone

Les castells, tours humaines catalanes

Une autre tradition surprenante et intrigante que nous avons eu l’occasion de découvrir pendant ce voyage en Catalogne, ce sont les castells (châteaux en catalan). Leur origine fait encore débat aujourd’hui, il se pourrait que ce soit un vestige de la culture musulmane transformé pendant le Reconquista. Toujours est-il que depuis plus de 200 ans, ces tours humaines impressionnantes rythment les festivités en Catalogne. La tenue d’un casteller est toujours composée d’un pantalon blanc, d’une ceinture noire et d’une chemise colorée qui traduit son attachement à l’une des différentes colla (équipe). Lors de festivités comme la Santa Tecla, les différentes collas s’affrontent sur la place publique pour réaliser la tour la plus impressionnante, celle qui ravira le plus les yeux du public. Nous avons ainsi assisté à une compétition amicale entre 4 collas à Tarragone depuis l’un des balcons du centre-ville.

Castellers - Tarragone, CatalogneCastellers - Tarragone, CatalogneCastellers - Tarragone, CatalogneCastellers - Tarragone, CatalogneCastellers - Tarragone, CatalogneCastellers - Tarragone, Catalogne

Pendant environ 2 heures, nous avons assisté, ébahis, au montage et au démontage très minutieux de ces tours pouvant atteindre l’équivalent de 2 étages. D’abord la piña (la base) qui est l’un des aspects les plus importants de la tour, puis les étages se forment progressivement pour finalement permettre à l’enchaneta, un enfant d’une dizaine d’années, d’atteindre le sommet. Nous étions très impressionnés et admiratifs de voir ces petits bout de chou, gravir courageusement et sans aucune hésitation ces immenses tours pour finalement se tenir fièrement au sommet et admirer, parfois brièvement, la foule de là-haut. Quelque soit l’âge, le sexe, l’origine ou la condition physique, tout le monde peut devenir castellers et trouver sa place dans l’une de ces grandes équipes dont la cohésion s’apparente à celle d’une famille, c’est vraiment très beau à voir. Pour en savoir plus sur la tradition des castells, regarde la vidéo de notre amie Corinne du blog Vie Nomade ci-dessous:

Cet article a été rédigé dans le cadre d’une invitation de la part des Offices de Tourisme de la Costa Daurada et de Catalogne. Cependant, les opinions exprimées ici n’ont en aucun cas été sujettes à l’influence d’un tiers.

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore…

Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (2)
  1. Anne LANDOIS-FAVRET 31 décembre 2017 at 17 h 56 min

    Je découvre cette ville avec cet énorme amphithéâtre, c’est superbe et les tours humaines sont toujours aussi impressionnantes, il y en a également en France.

    • Nath et Séb 3 janvier 2018 at 11 h 10 min

      Oui Tarragone a vraiment énormément de charme, ça a été une très bonne surprise pour nous! D’ailleurs on a déjà prévu d’y retourner l’année prochaine pour filmer la Santa Tecla :p! Ah je ne savais pas qu’il y avait aussi des castells en France, super!

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.