Top
Nath à Times Square - New York, Etats-Unis

Impossible de se rendre à New York sans voir ou faire ces attractions incontournables que l’on a tous vu à la télévision des centaines de fois telles que la Statue de la Liberté ou encore l’Empire State Building. N’ayant eu qu’une petite semaine pour explorer la ville, nous avons choisi de nous simplifier la vie en achetant des New York City PASS avant de partir. Tout simplement parce que ça correspondait bien plus à nos attentes et à notre budget que la New York Pass , et que ça nous a surtout permis de gagner un temps précieux sur des visites d’ordinaire prises d’assaut par les touristes. Tu retrouveras un petit comparatif plus précis dans notre guide pratique en attendant, voici un tour d’horizon des incontournables à New York

Skyscanner | Trouve ton billet d’avion pas cher pour New York
iGraal | Profite du remboursement d’une partie de tes frais de voyage grâce au cashback

Art métropolitain et Histoire Naturelle


Nous ne sommes pas vraiment des habitués des musées mais il faut dire que ces deux-là nous ont vraiment scotchés avec une large préférence pour le Metropolitan Museum of Art (alias le MET) qui fut une très belle surprise. Nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre avec ce célèbre musée que nous imaginions pompeux voire un peu élitiste et truffé d’oeuvres d’arts incompréhensibles pour nous. C’est très certainement du fait des images que l’on voit chaque année sur internet de son très chic gala où se pressent toutes les stars du moment. Ce fut en fait tout le contraire puisque c’est un musée très accessible qui réunit des oeuvres d’art anciennes provenant du monde entier, une vraie mine d’or! Tableaux, poteries, bijoux, il y en a pour absolument tous les goûts. Le Metropolitan Museum of Art est absolument immense et se divise en plusieurs ailes pour chaque continent. Il va te falloir partir du principe que, même si c’est ultra frustrant, tu ne pourras pas tout voir en une fois, c’est tout simplement impossible! Dès ton arrivée, nous te conseillons donc de te procurer l’un des plans gratuits disponible dans le hall pour choisir ton parcours. Nous avons déambulé durant plusieurs heures dans les ailes du musée et notre préférence va sans hésiter aux oeuvres datant de l’Egypte ancienne qui étaient absolument superbes et fascinantes.


Bien qu’intéressant aussi, nous avons été un peu plus déçus par le Museum d’Histoire Naturelle. Même si la collection d’animaux présentée était très complète, nous avons été moins sensibles à la vue de ces nombreuses espèces empaillées. Les mises en scène de certains animaux tels que les gorilles ou les lions nous ont un peu gênées. Petite déception aussi pour la fameuse baleine bleue que nous imaginions dans une salle bien plus imposante avec de hauts plafonds, c’est bête mais ça a du coup été décevant de la voir, bien que magnifique et immense, dans cette toute petite salle sombre. Néanmoins, cela fait quand même une drôle d’impression de passer en dessous de ce mammifère géant! Par contre, les squelettes de dinosaures étaient absolument énormes et fascinants, nous avons passé de très longues minutes à les admirer!

Metropolitan Museum of Art
1000 5th Avenue, New York
77th Street

Muséum d’Histoire Naturelle
Central Park West & 79th Street,
New York
81st Street – Museum of Natural History

L’entrée de ces musées n’a pas de prix fixe, tu peux donner la somme que tu veux. Néanmoins la somme recommandée est d’environ 20$ pour aider à leur conservation



Empire State of Mind


Prenons maintenant un peu de hauteur pour admirer la ville dans son ensemble depuis le mythique Empire State Building et le Top of the Rock. Malgré le fait qu’ils soient assez proches l’un de l’autre (15 minutes de métro), ces deux observatoires offrent des points de vus assez différents sur New York et ça reste intéressant de faire les deux. Nous avons tout de même préféré la vue depuis le Top of the Rock qui, du coup, permet de voir l’Empire State Building mais offre aussi une superbe vue sur Central Park. Par contre, le Chrysler Building et le Flat Iron sont plus facilement visibles depuis l’Empire State Building. C’est une impression assez étrange de dominer ainsi la ville qui ne dort jamais, on se sent aussi puissant et imposant que ces gratte-ciels entre lesquels fourmillent de nombreuses personnes. Bon à savoir : le ticket du New York City Pass pour l’Empire State Building donne le droit à une deuxième visite le soir-même pour pouvoir admirer les lumières sur la ville. Ca peut être sympa de s’y rendre également au coucher de soleil pour voir les lumières illuminer la ville progressivement mais attention aux bousculades!

Empire State Building
350 5th Avenue, New York
33rd Street ou 34 Street-Herald Square

Top of the Rock
30 Rockefeller Center, New York
47-50 Streets – Rockfeller Center




“We came in as individuals, we’ll walk out together”

Passons maintenant à des lieux chargés d’Histoire qui nous ont tour à tour émus puis déconcertés. La Statue de la Liberté, d’abord, nous a beaucoup plu. Nous avons pris le ferry après avoir croisé de nombreux écureuils dans Battery Park, à l’extrême sud de Manhattan et la première chose qui nous a frappé c’est le niveau de sécurité qui entoure l’embarquement sur le bateau. On se serait cru dans un aéroport! C’est, somme toutes, compréhensible quand on sait à quel point cette statue est un symbole pour les new yorkais mais aussi pour tous les américains. Symbole de liberté bien sûr mais également de renouveau et de grandeur, cette immense statue se détache avec fierté du paysage urbain décrit par Manhattan en arrière-plan et, l’espace d’un instant, on a le sentiment de faire partie de ces immigrés qui arrivaient sur cette île plein d’espoirs et de rêves il n’y a pas si longtemps. Une fois arrivés sur Liberty Island, il n’y avait pas grand chose à faire pour nous étant donné que nous n’avions pas prévu de monter dans la statue, ce qui aurait signifié devoir payer un extra. Mais nous avons quand même pris grand plaisir à nous balader au pied de la statue pour l’admirer dans toute sa splendeur sous toutes les coutures possibles et la vue sur la skyline depuis l’île était superbe. Il faut savoir qu’il est possible de coupler la visite de Liberty Island à la visite d’Ellis Island, où les immigrés étaient mis en quarantaine avant d’être autorisés à rejoindre les Etats-Unis. Pour coupler les deux, prévois une bonne demi-journée contre environ 2 heures pour seulement la Statue de la Liberté. Plus économique, tu peux aussi admirer la statue en prenant le Staten Island Ferry qui est gratuit et passe devant.

Tu savais que...?
La Statue de la LibertéLa Statue de la Liberté a été offerte par la France aux Etats-Unis en 1886 à l’occasion du Centenaire de la Déclaration d’Indépendance américaine. Conçue par le sculpteur Auguste Bartholdi, elle transmet son message de liberté à travers plusieurs symboles. Ses chaînes brisées aux pieds représentent l’affranchissement face à la tyrannie. Elle tient une tablette de loi dans son bras gauche où est gravée la date de la Déclaration d’Indépendance américaine, le 4 juillet 1776, en chiffres romains. Les 7 branches de sa couronne symbolisent des rayons de soleil répandant l’Illumination et la Raison à travers le Monde. Enfin, sa torche enflammée symbolise la Vérité et la Justice illuminant le Monde.



Nous avons aussi visité le 9/11 Memorial qui est bien évidemment un autre lieu chargé d’Histoire à New York. C’était la première fois que nous le visitions et nous avons été beaucoup touchés par l’atmosphère assez pesante du lieu. C’est assez dingue d’imaginer 2 énormes tours à la place de ces trous béants où de l’eau circule à présent en permanence, ça fait même froid dans le dos. Il a longtemps été difficile pour nous de comprendre le traumatisme et le choc vécu par les américains du monde entier en ce matin du 11 septembre 2001 et même bien après mais les événements du 7 janvier 2015 à Paris ont malheureusement remis les choses en perspective. C’est toute une nation qui a été touchée en plein coeur et est encore aujourd’hui terriblement endeuillé et il est important que ce genre d’événement reste dans les mémoires pour éviter qu’ils ne se reproduisent. En ce sens, le musée était tout à fait indiqué pour permettre de transmettre, alarmer et éveiller les consciences. Nous étions cependant mal à l’aise à la vision de camions de pompiers détruits par les flammes ou de morceaux d’aciers complètements tordus issus des tours originelles, conservés un peu comme des reliques. Nous nous sentions comme des voyeurs. De même, le fait que l’entrée du musée soit payante (20$ tout de même) nous a déconcerté et nous n’y sommes finalement pas restés bien longtemps.

Statue de la Liberté et Ellis Island
Liberty Island, New York
Bowling Green

9/11 Memorial
180 Greenwich Street, New York
Cortlandt Street ou World Trade Center



Pour en prendre plein la vue gratuitement…

Enfin, il y a bon nombres de lieux mythiques new yorkais que tu peux visiter totalement gratuitement! Il y a d’abord l’immense Central Park que nous avons arpenté une première fois à vélo puis plusieurs fois à pied et nous y sommes même revenus pour un concert philharmonique gratuit! Si tu désires voir les spots connus du parc, la location de vélo apparaît comme la solution parfaite étant donné l’immensité de l’endroit! Nous avions déniché une offre très avantageuse sur Tiqets qui propose différent tarifs pour différentes durées à partir de 10€, un super bon plan! Il faut savoir que Central Park est fréquenté bien évidemment par des piétons mais aussi par des voitures, des vélos et des calèches et pourtant tout ce joyeux monde cohabite parfaitement. C’était un véritable plaisir d’arpenter les allées du parc à notre rythme et de faire des pauses au gré de nos envies. Nous avons passé un très bon moment à Strawberry Fields où une fresque “Imagine” a été peinte sur le sol en hommage à John Lennon et où un artiste de rue y reprenait certains tubes des Beatles à la guitare. C’était un très beau moment d’entonner “Imagine” avec lui en choeur avec plusieurs passants qui s’étaient arrêtés pour l’écouter. Check une petite vidéo de ce moment si spécial ici. Quelque mètres plus loin se dresse le Dakota Building où résidait John Lennon et devant lequel il a été assassiné en 1980. Des travaux en occultaient malheureusement la façade quand nous étions là-bas mais nous partageons avec toi une photo d’un précédent voyage de Nath en 2008. Il y a aussi la superbe statue en bronze d’Alice au Pays des Merveilles que nous te conseillons d’aller voir tôt le matin pour éviter la foule. Nous avons dû nous y reprendre à deux fois avant de pouvoir faire nos photos!



Pour activement prendre part à la fourmilière dont nous parlions plus haut, il n’y a pas de meilleur endroit que Times Square. La foule, les panneaux publicitaires lumineux géants et les incessantes sirènes contribuent largement à te faire te sentir insignifiant, noyé dans la masse. C’est un sentiment assez particulier que de marcher au milieu de ce qui peut être aisément considéré comme le symbole du capitalisme dans toute sa splendeur et de la consommation de masse. C’est aussi là que tu croiseras beaucoup de vendeurs de rue. Tu seras très certainement alpagué par des jeunes qui te proposeront des places pas chères pour du Stand-Up près de Broadway (dans un bar où tu seras obligé de consommé une ou plusieurs boissons) ou encore des gens déguisés qui te proposeront tout sourire de faire une photo avec eux (avant de te demander 5$). Reste vigilant et fais attention aux arnaques! Il y a aussi l’impressionnante Grand Central Station, gare centrale située en plein coeur de New York. L’affluence y est parfois difficilement soutenable mais ça a été un véritable plaisir de se poster en hauteur sur l’un des balcons et observer le ballet incessant des new yorkais pressés, ainsi que l’architecture spectaculaire de cette gare pas comme les autres.


Pour continuer avec le capitalisme et la consommation de masse, tu peux te balader du côté de Wall Street, où tu croiseras de nombreux loups aux alentours de la Bourse de New York ou du Federal Hall. C’est assez drôle de noter la différence d’ambiance avec le reste de la ville dans ce quartier où se jouent d’impressionnantes sommes d’argent. Tu y croiseras bien sûr de nombreux traders élégants tirés à 4 épingles dans leurs costumes sur mesure et tu remarqueras que les panneaux de rue, d’ordinaires marrons ou verts, sont ici noirs, en signe de deuil. N’oublie pas d’aller saluer le fameux Charging Bull qui représente l’ambition et la force de caractère et qui est censé porter bonheur à condition de toucher ses cornes, son museau et ses testicules! Une drôle de tradition que nous n’avons malheureusement pas pu perpétrer, le lieu était absolument pris d’assaut!


Tu pensais qu’on avait oublié le Brooklyn Bridge? Bien sûr que non, nous t’en parlerons dans un article dédié à Brooklyn plus tard. Maintenant qu’on a fait le tour de toutes les attractions touristiques classiques visitées à New York, la semaine prochaine on t’emmènera découvrir des coins un peu plus insolites répartis un peu partout dans la ville! 

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires:

  • Pontal

    23 août 2015

    Merci poir ce résumé des incortunables à NYC.
    Une question supplémentaire à moins que cela ne fasse l objet d un autre article : quel était votre plan pour l hergement ?
    Isabelle

    reply...
  • 27 août 2015

    Ah oui quand même 20 dollars pour le musée je trouve ça limite exhorbitant !
    Et sinon y’a pas de mal à faire sa touriste, on est tous touristes quand on voyage, et les photos de New York sont vraiment très sympas !

    reply...
  • 27 août 2015

    Une immersion bien sympa dans New York ! J’aimerais y faire ma touriste bien plus souvent en tout cas 😉

    reply...

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :