Hiver féerique dans le Jura & Trois-Lacs

Publié le ActivitésCanton de NeuchâtelSuisse

Nous arrivons maintenant dans la dernière région de notre périple dans les montagnes suisses en hiver. Après avoir survolé Château-d’Oex, testé le biathlon et exploré les hauteurs de Montreux, nous avions envie de passer quelque jours un peu plus au calme, en pleine nature. Pour cela, rien de mieux que d’explorer la région du Jura & Trois-Lacs, située dans le canton de Neuchâtel. Cela faisait plusieurs mois que cette région nous faisait de l’oeil (merci Instagram!) et nous étions impatients de l’expérimenter, la découvrir et en parler. Il faut dire que le Jura & Trois-Lacs a su nous surprendre, nous émerveiller et nous ravir à la fois. Randonner dans des paysages féériques, dormir en pleine nature ou encore visiter l’endroit le plus froid de Suisse, nous sommes repartis de la région avec de beaux souvenirs plein la tête…


Skyscanner | Trouve un billet d’avion pas cher pour Genève
TGV Lyria | Trouve ton billet de train pour Genève au départ de Lyon, Paris ou Marseille
CFF | Visite le site de la CFF pour trouver des billets de trains locaux vers le Jura et n’oublie pas les tarifs dégriffés pour bénéficier de réductions!

Balade à l'étang de la Gruère - Jura Trois Lacs, Suisse

Arpenter des paysages féeriques

Depuis quelque temps, nous ressentons de plus en plus le besoin de découvrir des destinations un peu moins urbaines que par le passé. C’est véritablement l’envie d’arpenter des paysages grandioses à la seule force de nos petites jambes qui nous fait vibrer ces temps-ci et pour le coup, le Jura & Trois-Lacs a su parfaitement répondre à nos attentes. Au moment de la préparation de ce voyage, nous avons écumé Pinterest en long et en large (c’est d’ailleurs un excellent moteur de recherche d’images!) pour trouver l’inspiration et dénicher des lieux qui nous faisaient rêver. C’est comme ça que nous avons découvert la Vue-des-Alpes, une jolie randonnée qui, comme son nom l’indique, offre une superbe vue sur les Alpes. Il existe plusieurs itinéraires de randonnées offrant une telle vue dans le coin et nous avons opté pour celle de la Tête de Ran qui est très accessible. Pour cette balade, nous sommes accompagnés de Wolfgang, alias Wolfie, un joyeux retraité tombé amoureux de la région il y a déjà plusieurs années.  Parfaitement équipé et d’une allure très sportive, il nous accueille chaleureusement sur le parking de l’Office de Tourisme de la Vue des Alpes, un sourire malicieux aux lèvres et un charmant accent trahissant légèrement ses origines allemandes.


La Vue-des-Alpes, Tête de Ran - Jura Trois Lacs, SuisseLa Vue-des-Alpes, Tête de Ran - Jura Trois Lacs, SuisseLa Vue-des-Alpes, Tête de Ran - Jura Trois Lacs, Suisse

Nous rejoignons le point de départ de la randonnée en voiture, à seulement quelque kilomètres de là. Nous avons beaucoup de chance, il a neigé à très gros flocons la veille. Les sapins sont couverts, presque engloutis, sous un épais manteau blanc mais le chemin reste tout à fait praticable sans raquettes.  Ca grimpe, oui, mais très graduellement et il n’est pas rare que nous fassions des pauses pour prendre de nombreuses photos ou juste apprécier le paysage. Nous sommes ébahis par la quiétude du lieu, seulement perturbée par le bruit de nos pas et ceux des quelques randonneurs que nous croisons. Ce n’est qu’arrivés au sommet que nous mesurons l’étendue du paysage qui s’offre à nos yeux. Wolfie nous indique volontiers les noms des villages et villes qui se dressent sous nos pieds et nous réalisons à quel point nous sommes aux portes de la France.

Idées d'activités - Infos pratiques
La Vue-des-Alpes, Tête de Ran - Jura Trois Lacs, SuisseRandonnée Vue-des-Alpes, Tête de Ran |
2h30 (6,5km)
Facile
Plus d’infos
Notre avis : Une très belle rando très accessible, paysages magnifiques

Sur les toits de Porrentruy - Jura Trois Lacs, SuisseVisite guidée de Porrentruy |
environ 2h
Circuit Secret
Notre avis : Séduits par le Circuit Secret qui est une espèce de chasse au trésor en pleine ville. Très ludique et permet de découvrir des lieux insolites chargés d’histoire

Visite d'un élevage de cheveux de Franche Montagnes - Jura Trois Lacs, SuisseVisite d’élevage de chevaux chez Ernest Sprunger |
Le Gros-Bois-Derrière 92, 2362 Montfaucon
+41 (0) 3 29 55 11 58
environ 1h
Notre avis : Coup de coeur pour ces superbes chevaux et pour Ernest qui a partagé avec passion son métier d’éleveur avec nous

Balade à l'étang de la Gruère - Jura Trois Lacs, SuisseEtang de la Gruère |
environ 1h
Plus d’infos
Notre avis : Une jolie balade à travers la forêt autour d’un immense lac entouré d’une nature préservée

Dormir dans une cabane de trappeur isolée

Après une belle journée d’explorations, nous rejoignons Jura Bivouac, notre hébergement à la nuit tombée. La route est pas mal enneigée et il nous faut redoubler de vigilance pour espérer ne pas glisser et se retrouver dans le fossé. Décidément, ce voyage nous aura réservé quelque belles frayeurs au volant de notre voiture de location après le brouillard aveuglant du côté de Montreux! Bientôt, il faut quitter la route 18 pour s’enfoncer un peu plus dans la campagne enneigée et au bout de quelque mètres et quelque moments de doute (“est-ce bien là?”), nous arrivons enfin à destination. Nous allons passer la nuit dans une cabane de trappeur posée en pleine nature, au Creux-des-Biches. L’accueil se fait dans un superbe tipi où crépite déjà un feu vif et sacrément bienvenu. Il fait déjà très froid et nous redoutons un peu la perspective de passer la nuit à l’ancienne, dans notre cabane privée d’électricité. Mais qu’importe, il faut vivre l’expérience à fond! Une dégustation des spécialités locales s’impose et nous découvrons alors le totché, un délicieux gâteau à la crème du Jura, accompagné d’une tisane maison bien chaude. C’est le moment parfait pour en apprendre plus sur notre hôte qui a vécu plusieurs mois dans un tipi à l’ancienne avant de décider d’en construire pour faire découvrir cette expérience au grand public. Bien qu’un peu timide, il n’en reste pas moins fascinant et accueillant et nous sommes impressionnés à l’écoute du récit de ses aventures passées.

Feu de camp - Jura Bivouac - Creux-des-biches, Suisse

Vient alors le temps de rejoindre notre cabane pour la nuit. Première surprise très agréable: dormir dans une cabane sans eau ni électricité ne signifie pas dormir dans une cabane sans confort. Nous testons la cabane romantique, d’une surface plus que suffisante pour deux et qui a tout le nécessaire. Réserves d’eau chaude et froide, vaisselle, bougies et bûches pour la nuit, tout y est! C’est avec plaisir que nous découvrons ce nouvel espace généreusement réchauffé par l’imposant poêle à bois qui trône près de l’entrée et qu’il ne faudra surtout pas oublier d’alimenter en permanence. Nous allumons immédiatement la plupart des bougies fournies dans la tente ce qui crée tout de suite une atmosphère cosy et romantique, la nuit s’annonce douce. Après les dernières recommandations, notre hôte nous laisse en compagnie d’une délicieuse fondue suisse que nous allons déguster en amoureux à la lueur des bougies.

Intérieur de notre tente de trappeur - Jura Bivouac - Creux-des-biches, Suisse

Cette parenthèse comme hors du temps, hors des réseaux sociaux et de tout autre distraction numérique nous a fait le plus grand bien et nous a vraiment permis de nous déconnecter, une bonne fois. Entourés d’une nature paisible et silencieuse, la soirée n’en fut que plus belle et plus magique. Nous avons très bien dormi, blottis l’un contre l’autre dans d’épaisses couvertures. Comme seuls au monde et parfois un peu curieux voire anxieux d’identifier les quelque bruits que nous entendions au loin. Au petit matin, nous avons même eu la très agréable surprise d’observer un petit clan de biches et autres mammifères nordiques qui étaient sur le point de quitter les lieux. Ce n’est qu’en quittant la tente ce matin-là que nous avons réalisé à quel point ces jolies petites bêtes étaient passées proche à en croire les nombreuses traces laissées dans la neige tout autour de la tente. Un copieux petit déjeuner et un léger débarbouillage plus tard, il est déjà temps de reprendre la route direction la Sibérie de Suisse

Tente de trappeur - Jura Bivouac - Creux-des-biches, SuisseJura Bivouac - Creux-des-biches, Suisse

Suggestions d'hébergements - Infos pratiques
Tente de trappeur - Jura Bivouac - Creux-des-biches, Suisse
Jura Bivouac |
Le Creux-des-Biches 6, 2340 Le Noirmont
+41 (0) 7 64 67 80 05

Tente romantique
80 CHF (67€) été
150 à 170CHF (125 à 142€) hiver

Notre avis : Expérience insolite et romantique à tester sans plus attendre!

Je réserve ma tente trappeur!

Maison d'hôte Passion d'une vie - La Chaux-de-Fond, Suisse
Passion d’une Vie |
Rue du N 118, 2300 La Chaux-de-Fonds
+41 (0) 3 29 13 42 90

Chambre double
180 CHF (150€)

Notre avis : Maison d’hôtes assez chic et vraiment superbe avec un accueil très chaleureux. Petit bémol pour la salle de bain vitrée dans la chambre Musicienne qui, bien que magnifique, ne laisse pas beaucoup d’intimité

Je réserve mon séjour!

Découvrir la Sibérie de la Suisse

Nous faisons maintenant route vers le sud en direction de La Brévine, un charmant petit village nichée au coeur de la Suisse dont nous avons beaucoup entendu parler au moment de la préparation de ce voyage. Qu’a-t-il de si particulier? Ce petit village isolé d’environ 700 âmes est tout simplement situé dans la région la plus froide de Suisse et n’a vraiment pas volé son surnom de Sibérie de la Suisse. Nous avons quitté notre hébergement par environ 5°C et découvrons avec surprise le thermomètre placé sur la place principale du village de La Brévine : il indique -10°C! Pourtant, le froid est supportable. Il faut croire que la chance nous sourit une nouvelle fois ce matin-là et l’on est bien loin du record de -41,8°C enregistré en 1987. Pas de vent glacial qui gifle le visage mais plutôt un soleil radieux et un ciel d’un bleu intense. Il n’empêche que nous sommes quand même bien équipés contre le froid.

Branches enneigées près du Mont Châteleu dans la vallée de la Brévine - Jura Trois Lacs, Suisse

Nous nous installons quelques minutes au Loup Blanc, l’un des rares restaurants du village qui semble accueillir toute l’âme du village en ses murs. De bon matin, l’ambiance ne manque pas. Les gens se saluent volontiers et partagent une boisson chaude le sourire aux lèvres. Nous sommes rapidement rejoints par Jean-Maurice Gasser, le maire du village. Il prend très gentiment le temps de nous raconter son village, ses traditions et ses températures glaciales, malgré un emploi du temps visiblement surchargé. Chaque année a lieu à La Brévine la Fête du Froid et l’édition 2018 doit justement débuter quelque jours plus tard. Initiation à la construction d’un igloo, sculpteur sur glace et feux d’artifices, l’édition 2018 promet d’être spectaculaire et nous regrettons de ne pas pouvoir prendre part aux festivités cette année.

Vue sur le lac de Taillères dans la vallée de la Brévine - Jura Trois Lacs, Suisse

Sur les bons conseils de Jean-Maurice, nous renonçons amèrement à patiner sur le superbe Lac de Taillères situé juste après la sortie du village. La glace n’est pas sûre cette année du fait de la météo peu propice des jours précédents. Une raison de plus de revenir! Malgré la déception, cela ne nous empêche pas d’aller profiter d’une superbe vue sur le lac depuis la route des Cottards qui le surplombe. Puis nous faisons route vers le Mont Châteleu qui a la particularité de se trouver… en France! Cela nous fait tout drôle d’emprunter la belle route de l’Ecrenaz, bordée d’immenses sapins croulant sous la neige et de passer la frontière vers la France le plus simplement du monde. La route est vraiment magnifique drapée d’un tel manteau blanc et nous apprécions tout particulièrement ce sentiment de solitude dans ce lieu calme et paisible. Les arrêts photos ne manquent pas et il nous faut rapidement lutter contre nos furieuses envies de tout photographier sous peine de ne pas pouvoir avancer. Nous garons la voiture tout près du début de la randonnée que nous entamons avec une incertitude persistante. Sur les premiers mètres, nos jambes s’enfoncent jusqu’au cuisses dans une poudreuse fraîche et fragile. Nous aurions peut-être dû prendre les raquettes…! La progression se fait péniblement jusqu’à enfin atteindre des portions de chemin au sol bien plus tassé mais parsemée tout de même de quelque plaques de verglas. Il faut être prudent mais cela n’enlève en rien au charme du lieu qui nous émerveille un peu plus à chaque pas.

Route enneigée près du Mont Châteleu dans la vallée de la Brévine - Jura Trois Lacs, Suisse

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec l’Office de Tourisme de Jura & Trois-Lacs. Cependant, nos opinions n’ont en aucun cas été sujettes à l’influence d’un tiers.

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore…

Posted by Nath et Séb

Blogueurs voyageurs passionnés, nous arpentons le monde à la recherche de ses plus beaux joyaux. Culture, gastronomie, paysages et rencontres, autant de choses que tu retrouveras ici, et peut être même bien plus encore...

Commentaires (2)
  1. Anne LANDOIS-FAVRET 3 mai 2018 at 18 h 32 min

    Super lieu ! Je n’y suis jamais allée, ça donne envie même si le surnom de Sibérie suisse ne m’enchante guère ! lol

Un petit commentaire?

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont notés *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.